L’avantage des volets roulants solaires : une installation très facile.

Qu’ils soient fabriqués en aluminium ou en PVC, les volets roulants à énergie solaire présentent un avantage certain et indiscutable par rapport aux autres volets électriques ou manuels.
En effet, l’avantage principal réside dans l’absence complète de raccordement électrique. Du fait de leur fonctionnement via une batterie intégrée, ces volets roulants n’ont pas besoin d’être branchés directement sur le circuit électrique de la maison. De ce fait, l’installateur n’a pas besoin d’entreprendre des travaux dans la menuiserie pour relier son volet au tableau électrique.

En plus de profiter d’une installation considérablement simplifiée, les volets roulants solaires sont une alternative idéale pour faire des économies d’énergie. Le panneau solaire riveté directement sur le caisson en alu (partie supérieure qui abrite le tablier enroulé) permet de capter la lumière naturelle du jour puis de la transmettre à la batterie installée dans le coffre.

Les performances en termes d’isolation thermique sont identiques à celles des volets roulants motorisés « classiques ». Les performances thermiques peuvent être améliorées en choisissant les bons types de pose (en applique, sous linteau enroulement intérieur, …).

La préparation du chantier

Après avoir pris les bonnes cotes de maçonnerie, acheté le bon volet roulant et réceptionné son colis, voici l’étape de préparation à l’installation.
Préparer son chantier dans le cadre de l’installation d’un volet roulant solaire est une étape simple mais tout de même importante.
Premièrement, afin ne pas rayer ou abîmer les composants en aluminium ou la peinture laquée, il est primordial de disposer une couverture ou un carton par terre au moment du déballage du nouveau volet.

Ensuite, préparer les outils et accessoires suivants :

  • Une perceuse
  • Un niveau à bulle
  • Un mètre
  • Un crayon
  • Une cartouche de silicone et son pistolet
  • Des vis adaptées au matériau extérieur (bois, pierre, briques, …)
  • Des chevilles adaptées au matériau et aux vis

installer un volet solaire

La préparation du chantier est un facteur décisif dans la réussite de l’installation des nouveaux volets. Que ce soient des volets électriques, des volets manuels ou même des volets battants, bien préparer son espace de travail est une étape essentielle.

 

L’installation

Après avoir bien préparé le chantier, l’étape d’installation peut commencer.
Suivre les étapes suivantes (veiller à ce que le tablier soit bien enroulé dans le coffre) :

  1. Contrôler les dimensions : mesurer à nouveau les cotes de la maçonnerie et les côtes du volet reçu. Le volet roulant doit avoir des cotes inférieures à la place disponible (généralement 1 à 3mm de chaque cote).
  2. Emmancher les coulisses au coffre : emboiter les coulisses dans les queues de joues pour pouvoir lever le volet roulant. Si le volet est grand il est préférable d’être deux pour cette étape.
  3. Lever et placer le volet : placer le volet dans son emplacement final et le positionner le plus au bord possible pour que le panneau photovoltaïque capte le maximum de lumière naturelle. Veiller à positionner le volet bien droit à l’aide d’un niveau à bulle.
  4. Marquer les repères pour le perçage : à l’aide d’un crayon de chantier, marquer l’emplacement des vis qui serviront à fixer le volet au mur.
  5. Reposer le volet : redéposer le volet à terre ou sur une surface dégagée de tout obstacle (vis, cailloux, …)
  6. Percer la maçonnerie : à l’aide d’une perceuse et d’un foret adapté, percer des trous aux emplacements préalablement marqués à l’étape 4.
  7. Positionner les chevilles : insérer les chevilles adaptées dans les trous percés.
  8. Repositionner le volet et visser : repositionner le volet roulant à l’emplacement voulu et le fixer à l’aide d’une visseuse ou d’un tournevis en vissant les vis dans les trous préalablement percés.installation dun volet roulant solaire

 

La mise en service

Une fois le volet roulant solaire installé à l’endroit prévu il est nécessaire d’activer la motorisation. La procédure d’activation est propre à chaque fabricant, il est donc important de se référer à la notice de programmation livrée avec le volet.
Les volets roulants solaires équipés de moteurs Somfy Oximo WirefreeTM RTS II sont très simples à activer. Il suffit alors de « réveiller » le moteur (mis en veille au moment de l’expédition par le fabricant) en procédant comme suit :

  1. Maintenir les touches MONTEE et DESCENTE simultanément jusqu’à réaction du tablier (l’opération peut prendre plusieurs secondes).
  2. Le volet roulant solaire Somfy Oximo WirefreeTM RTS II est prêt à être utilisé !

Les erreurs à ne pas commettre

Comme pour chaque installation ou programmation de produit technique il est important d’appliquer les bonnes méthodes et d’éviter les erreurs. Voici la liste d’erreurs que nous vous avons dressées pour vous assurer d’installer votre volet comme un professionnel : 

  • Faire attention aux tableaux évasés au moment de la prise de côtes.
  • Ne pas positionner le volet solaire trop au fond du tableau de maçonnerie : le panneau a besoin d’un maximum de lumière pour fonctionner correctement.
  • Ne pas recouper les coulisses (sauf si le moteur n’est pas préréglé).

Conclusion

L’installation d’un volet roulant solaire est finalement simple comme bonjour !
Il n’est pas nécessaire d’être un as du bricolage ou un électricien hors pair pour installer parfaitement un volet roulant solaire.
Bien prendre ses cotes, préparer correctement son chantier et avoir les bons outils sont les seuls conseils à prendre en compte pour réussir son installation.
Une fois installés, les volets roulants solaires sont faciles d’utilisation et d’entretien. De plus, les possibilités en termes de domotique et d’objets connectés sont maintenant multiples grâce aux différents environnements développés par les constructeurs tels que Somfy, Bubendorff, Griesser ou Simu.